Allo planète Biëgl ? Ici Heubéheu. Je suis sur Terre... au secours !

Titre-joe-skull

Joe-Skull01En vérité je vous le dis… j’espérais cette nouvelle rencontre avec Joe Skull car j’attendais enfin quelques révélations sur ce mystérieux personnage et sur Blowy son acolyte dactylographe…

Pourquoi porte-t-il cet étrange carton sur la tête ? Pourquoi masquer son identité et qui est-il en réalité ? Un extraterrestre je ne le crois pas; bien que sa clique d’étranges « Collecteurs » semble représenter une menace sérieuse pour ma planète Biëgl car il cherche également à en savoir plus sur moi et ma présence réelle sur la Terre. Après avoir conquis cette planète ils pourraient très bien vouloir conquérir notre monde même si celui-ci est situé à 39 années-lumière. Trop de questions me hantent à leur sujet. Je reste donc sur mes gardes et j’attends avec impatience la sortie du premier volet de leurs aventures afin d’en apprendre davantage sur ce duo intriguant. Je poursuis donc inlassablement mon enquête…

1- Bonjour Joe, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hello Heubéheu =) En réalité je m’appelle Pascal Aubril mais j’aurais voulu m’appeler Joe Skull, porter un carton sur la tête et avoir une canne/œil et un singe rouge qui m’accompagne… Alors, la meilleure façon que j’ai trouvé pour devenir mon personnage, à part me le faire tatouer sur le bras, c’est de faire une BD de ses aventures !

2- Quel a été ton parcours artistique jusqu’à aujourd’hui ?

Je me considère comme un autodidacte même si j’ai fait 3 ans à l’école de l’Image d’Angoulême car j’ai l’impression d’avoir toujours appris seul. Le dessin depuis l’enfance en collectionnant les personnages que je voyais dans les BD ou les dessins animés en les dessinant dans un cahier. L’écriture d’un scénario en créant mes propres personnages et en leur imaginant des histoires.

L’école m’a surtout appris à construire et à structurer mon univers. A l’heure où je vous écris, j’approche de la fin de ma première BD que j’ai simplement nommée « Les Aventures de Joe SKULL (tome 1) Rencontres » et j’y travaille pratiquement chaque jour de la semaine quand je ne m’occupe pas de mes enfants.

3- Je sais que la question est complexe mais quelles sont tes influences en matière de bande dessinée ?

J’ai pas mal d’influences car je me nourris d’images et je ne connais pas toujours leur origine. Quand je prends un peu de recul, je retrouve un peu de Winshluss (Pinocchio), Kevin O’Neill (Ligue des Gentlemen extraordinaires), Mike Mignola (Hellboy), Dave Mc Kean (Arkham Asylum), Alberto Breccia ou Sergio Toppi dans ce que je fais. Je suis aussi un fan de Jamie Hewlett (Gorillaz, Tank Girl).

4- Quelles ont été tes plus belles rencontres dans le monde des Arts, de l’édition et des médias en général ?

Mis à part les rares contacts que j’ai gardé d’Angoulême, beaucoup de mes rencontres artistiques ont été virtuelles. Elles ont été possibles grâce à mon blog puis se sont retrouvées sur FB. Quand j’ai débarqué dans la blogosphère, je ne connaissais personne mais je passais beaucoup de temps sur les blogs d’artistes que j’appréciais. J’ai commencé par leur laisser des commentaires puis je les ai invités à venir voir ce que je faisais.

J’ai aussi organisé des concours en rapport avec mon univers (imaginer la tête que pourrait avoir Joe sous son carton, imaginer ce qu’il pourrait y avoir dans l’assiette à un dîner avec Joe…) ça a bien plu. C’est ainsi que je me suis fait des « blogpotes » et j’échange encore des commentaires avec certains à l’occasion. Mais avec FaceBook, beaucoup ont lâché leur blog.

Concernant Angoulême, je pense à Stéphane alias Archie avec qui je vais pondre quelques planches sur son fanzine « Cabot Comics », Paco Salamander avec qui j’ai eu le plaisir de faire quelques animations 2D pour un logiciel ludo-éducatif et qui m’a appris certaines choses sur la vie d’artiste 😉 et parmi les blogpotes, il y en a beaucoup qui m’ont aidé dans ma progression et dans la mise en place de mon univers. Ce serait trop long de les citer tous ici mais je me suis promis de le faire dans ma BD.

Joe-Skull04

5- Nous sommes ici aujourd’hui pour ouvrir notre chronique autour des auteurs de Y.I.L. dont le catalogue des parutions s’étoffe chaque jour. Comment as-tu croisé la route des éditions Y.I.L?

Y.I.L. éditions, c’est ma dernière belle rencontre artistique =) Ce n’est pas une grosse Maison d’Edition mais j’aime son état d’esprit. Je ne veux pas me faire son porte parole car Yanouch (le créateur et père spirituel) le fait bien mieux que moi mais ce que je peux en dire en quelques mots, c’est que ce qui importe pour Y.I.L., c’est avant tout l’amour et le respect de la BD.

Donner une chance à de nouveaux auteurs qui ne rentrent pas dans une ligne éditoriale étudiée pour le profit, c’est respecter la BD, la considérer comme un Art que l’on ne bride pas, que l’on cherche à faire évoluer (en bien ou en mal, l’important, c’est de ne pas avoir peur de prendre un risque pour faire une chose en laquelle on croit).

Moi, j’y crois. Je ne me fais pas d’illusion : il y a très peu de chances que je gagne un jour ma vie avec ma BD mais ce que je veux, c’est raconter mon histoire et faire partager mon univers. C’est beaucoup de travail mais ça en vaut le coup. Laisser une trace, faire quelque chose de grand à mon échelle, c’est le rêve que je veux réaliser et je compte sur Y.I.L. pour m’y aider.

Comment j’ai connu Y.I.L. ? C’est un ami qui m’en a parlé sur FB. Je pensais faire appel au crowdfunding mais il a su me convaincre de les contacter et j’ai pu dialoguer avec Yanouch directement.

6- Peux-tu nous parler de Joe SKULL et de son singe Blowy ? Comment sont nés les univers qu’ils vont être amenés à traverser au fil des albums ?

Joe SKULL est le personnage le plus intéressant que j’ai imaginé. J’ai entière confiance en lui et c’est à travers lui que mon univers se concrétise. Blowy lui est indissociable. A eux 2, ils sont l’outil idéal pour m’exprimer. J’ai écrit leurs aventures en plusieurs fois sur plusieurs années en développant des idées séparément. Le plus dur a été de les réunir en une histoire cohérente et complète. Les univers et ces idées sont venus à moi sous forme d’images mentales dont je me suis efforcé de reproduire les émotions, les ambiances, le plus fidèlement possible sous forme de dessins et de textes. Tout ce processus de création est plutôt instinctif.

J’ai l’impression d’avoir joué le rôle d’un catalyseur face au flux des idées qui nous entourent sans chercher à les enfermer dans un bocal de peur qu’elles ne perdent de leur beauté comme les ailes d’un papillon lorsqu’on les touche… Tout ça pour dire que ce premier tome va avoir un côté expérimental ! =)

7- Ton projet d’édition pour Joe Skull – dont le premier volet sort en septembre 2015 – est initialement prévu en 5 tomes : « 1-Rencontres », « 2-Les origines de Joe SKULL », « 3-Origines 2ème partie », « 4-Histoires courtes », « 5-La grande aventure ». Qu’est-ce qui a nécessité un découpage d’une telle ampleur ?

Ce découpage s’est fait naturellement dans la logique qui est propre à ma manière de raconter. Et, encore une fois, j’ai laissé mon instinct me guider pour savoir à quel rythme et dans quel ordre vont se dérouler les évènements de l’histoire tout en restant cohérant et sans perdre de vue la ligne directrice qui constitue la colonne vertébrale de cette créature vivante.

Le premier tome intitulé « rencontres » est une manière pour moi de prendre mes marques en tant qu’auteur et pour Joe SKULL de se forger un caractère face à des personnages qui l’interpellent et souvent le bousculent sans le provoquer pour autant.

Après avoir soulevé des interrogations sur les raisons et le but de la présence de Joe SKULL dans ce monde qui ressemble au notre par certains côtés mais qui perd pied avec la réalité par d’autres, J’ai voulu terminer ce premier tome par une rupture, histoire de me mettre à la place du lecteur en disant : « STOP ! Assez de questions, on veut des réponses ! »

Les 2eme et 3eme tomes seront donc là pour nous donner ces réponses à travers les origines de Joe. Pourquoi porte-t-il ce carton sur la tête ? D’où vient ce singe rouge qui tape à la machine pour communiquer avec lui ? Comment se retrouvent-ils dans ce placard, dans l’appartement de ce couple de tueurs, duquel ils sortent au tout début de l’histoire ? Sans compter cette canne dont le pommeau est un œil vivant ! …

En principe, ces questions trouveront une réponse à la fin de ces 3 premiers tomes tout en continuant, bien évidemment, à en soulever de nouvelles car l’histoire se précise et s’étoffe à ce moment du récit mais elle est loin de dévoiler tous ses mystères !

Le tome 4 sera particulier : ce sera un recueil de petites histoires dans la continuité du tome 3 mais beaucoup plus variées en terme d’univers puisque j’ai fait appel à mes amis blogpotes pour les écrire et je vous promets que ça va aller très loin !

Puis à la fin de ce voyage tous azimuts, il y en aura un dernier plus long intitulé « La Grande Aventure » qui s’étalera sur 1 voire 2 tomes avec une vraie fin à la hauteur de cette saga ! (Si j’arrive vivant jusque là, bien sur !)

8- Initialement, de nombreux participants ont échangé avec toi des fanarts autour du personnage Joe Skull et de son acolyte, comme Ned C.Dessinatore, Gel Weo, SyG, Darracq, Virgile, Paskal MILLET, J-L Overney, etc… Que retires-tu de cette expérience collaborative grâce à Facebook ?

J’adore ce genre d’échanges. Surtout si c’est avec un auteur dont j’apprécie l’univers (et c’est le cas pour tous ceux que tu as cité ! =)) Pas seulement pour le plaisir de découvrir la vision qu’ils peuvent avoir de mon univers mais aussi pour interpréter leur univers et mettre en scène leurs personnages à ma façon. C’est un plaisir qui va dans les 2 sens. Une sorte de dialogue particulier entre nous qui va plus loin que les mots.

En principe, ces échanges de fanarts feront l’objet d’un album spécial chez Y.I.L. à paraître peut-être à la fin de l’année et je l’attends avec impatience car ça fera un excellent souvenir de ces moments privilégiés.

9- As-tu déjà en vue quelques festivals BD pour aller à la rencontre de tes futurs lecteurs ?

Les festivals et salons BD sont importants pour nous. J’ai commencé à poser ma candidature sur certains de ma région et, pour l’instant, 2 d’entre eux m’ont répondu positivement :

Celui d’Huison-Longueville (Essone), journée de la BD qui se déroulera le 11 octobre.

Et celui de Verneuil/Seine (Yvelines) sur 2 jours : les 14 et 15 novembre.

Mais j’espère avoir d’autres réponses d’ici là et dans tous les cas, je communiquerai mon planning de festivals pour la période de septembre à Décembre 2015 – sachant que mon album devrait sortir début septembre – dés que je serai fixé sur toutes mes demandes.

10- Tu as réalisé un très joli présentoir à l’effigie de Joe Skull pour présenter tes BD sur les festivals. Peux-tu nous en parler ?

C’est une idée que j’ai eu comme ça =) Vu que je ne porterai pas de carton sur la tête lors de mes séances de dédicaces (pour une question pratique ^^), je voulais un signe distinctif qui attire l’œil de ceux qui connaissent Joe SKULL et peut-être aussi la curiosité de ceux qui ne le connaissent pas encore 😉

J’ai fait de mon mieux, je me suis appliqué, mais c’’est la première fois que je réalise un buste en papier mâché de cette taille. Le résultat ne fait peut-être pas très « professionnel » mais j’assume complètement ma façon de communiquer avec les futurs lecteurs des Aventures de Joe SKULL que je voudrais la plus chaleureuse et humaine possible.

11- Nous informeras-tu dès la sortie du premier album de JOE SKULL ? car Heubéheu souhaite avoir son album dédicacé !

Bien sûr que je le ferai ! Manquerait plus que ça ! ^^

12- Vois-tu autre chose à ajouter avant que nous nous quittions Joe ?

A part remercier Heubéheu, Jean-Luc Galiana et Paco pour cette sympathique interview et dire que j’ai envie d’en savoir plus sur cet extra-terrestre, je ne vois pas… Mais bon, de toutes les façons, si j’ai oublié quelque chose, ça me reviendra sûrement quand nos chemins se croiseront sur les festivals 😉

Merci Joe de nous avoir accordé cette première interview et à bientôt !

Commander les aventures de Joe SKULL

(Volume 1 – Rencontres)

bdc-joe-skull1-loupe

Joe-Skull02

 

Joe-Skull03

 

Joe-Skull06

 

Joe-Skull05

 

Joe-Skull07

 

Joe-Skull09

 

Joe-Skull08

 Le Blog de Joe Skull, à découvrir absolument !

Picto-site-web

Joe Skull sur Facebook :

Picto-facebook

Pour suivre Joe Skull chez Y.I.L. :

Picto-yil

  Visuels inédits :

Picto-flickr

Méfiez-vous des Collecteurs !

Heubeheu-collecteurs-Skullbox

Share This