Allo planète Biëgl ? Ici Heubéheu. Je suis sur Terre... au secours !

Titre-interview-galiana

« Depuis le crash de Roswell en juillet 1947 dans le désert du Nouveau-Mexique, on entendit plus parler des Aliens originaires de Zeta Reticuli jusqu’au jour où… » Ainsi débute l’histoire de Heubéheu l’extraterrestre. Nous avons posé quelques questions à son créateur Jean-Luc GALIANA.

Bonjour Jean-Luc et merci de nous accorder cette interview exclusive ! Tu es le créateur de Heubéheu que nos lecteurs connaissent parfaitement bien maintenant puisque nous avons collaboré ensemble en vue de la promotion de ce premier album. Comment as-tu eu l’idée d’inventer ce personnage ?

Cela m’est venu un été, en 1997 en vacances dans l’Hérault. J’ai griffonné un petit personnage inspiré par les fameux Petits Gris et j’ai eu par la suite envie de le faire évoluer dans de petites histoires d’une planche, mais graphiquement il va encore se modifier j’espère.

bd-galiana1

© Jean Luc Galiana 2011

Heubéheu a fait l’objet d’une pré-publication dans le feu-magazine Facteur X, revue bimestrielle fondée en 1997 et éditée par ALP/Marshall Cavendish. Combien de planches ont-ils publié ?

Dans « Facteur » X il était prévu dès le départ que 10 planches seraient publiées mais il existe 13 planches en tout, dont trois inédits jamais publiés.

Ces planches nous ne les retrouvons pas dans l’album « HEUBEHEU : Le Mystère de la Zone 51 », peux-tu nous dire pourquoi ?

Je tenais à ce que Heubeheu apparaisse uniquement dans cette histoire complète et soit dissocié des 10 planches antérieures.

A propos de la bande dessinée en général, quels sont tes maîtres en la matière et pourquoi ?

Je ne connais pas ce qui se fait actuellement, je suis plutôt de la génération Moebius, Pratt, Bilal mais c’est surtout Hermann qui m’a marqué car son dessin a toujours été en constante évolution et on peut même remarquer sur toute sa bibliographie le changement de moeurs dans la société.

bd-galiana2

Couverture de l’album revue et corrigée par le maître HERMANN

Je sais que tu as rencontré Moebius (Jean Giraud) il y a quelques années maintenant. Qu’avez-vous eu le temps d’évoquer ensemble ?

Lors de ma rencontre avec Moebius j’ai surtout parlé technique de réalisation BD, ce qui n’est pas très intéressant pour le non initié.

Quelles ont été tes premières armes en bande dessinée ?

En bande dessinée, au départ, j’ai été beaucoup influencé par Tabary et une année de Beaux-Arts m’a permis de me perfectionner en couleurs et surtout, ce qui est primordial, en BD et en perspective.Tu nous as annoncé récemment que tu préparais une seconde histoire avec Heubéheu.

Peux-tu nous en dire plus sur ce projet ?

Là c’est vraiment trop tôt pour en parler car je suis sur un autre projet BD qui n’a rien à voir avec Heubéheu et que je dois mener à terme. Les voies de la création sont impénétrables on le sait et l’inspiration, parfois, fait défaut.

Qu’est-ce qui te motives à vouloir écrire puis à traduire en images tes propres histoires ?

Tout simplement la passion et le besoin de dessiner. Pour le moment l’album est imprimé à la demande par le biais de notre studio en livre photo A4.

Que penses-tu de ces tirages collector et répondent-ils à tes attentes ?

Je suis très content de ce tirage, c’est comme un rêve de gosse. Maintenant ce n’est pas parfait mais je suis très heureux que cela existe.

Es-tu toujours à la recherche d’un véritable éditeur pour Heubéheu ?

Oui, plus que jamais et je ne lâcherais pas l’affaire malgré de nombreux refus de maisons d’édition.

L’un de nos amis, Patrick Dumas, nous disait récemment qu’il était sorti l’an dernier environ 3592 nouveautés en bande dessinée ce qui représente à peu près 300 albums par mois, un chiffre assez effrayant somme toute. Penses-tu que tu auras un jour ta place parmi ceux-ci avec Heubéheu ?

Honnêtement oui car il m’arrive parfois d’ouvrir un album BD dans une grande surface et je suis affligé par les erreurs d’anatomie et de perspectives. Pour être objectif en matière de BD il y a beaucoup mieux que Heubéheu, mais il y a aussi plus nul.Un libraire de Perpignan fut le premier à commander ton album en ligne pour te faire connaître dans la région.

Qu’en a t-il pensé en le recevant ?

Et bien il a été surpris par la qualité du produit et m’a dit qu’il avait bien aimé. Venant d’un grand consommateur de BD j’ai trouvé cela plutôt réconfortant.

Tu as également ouvert une boutique d’objets promotionnels autour de l’univers de Heubéheu. Que penses-tu de la qualité des produits toi qui les a testé ?

Ah oui c’est terrible, surtout les Mugs et les zippos. Pour le reste je ne pourrais pas m’avancer étant donné que je ne peux pas tous les acheter.

Dernière question en rapport avec Heubéheu et les UFOs : Quel est ton avis sur la nature du phénomène OVNI ? As-tu déjà fait une observation quelconque de ce type ?

Je me souviens de ma première nuit blanche que j’ai passé à observer le ciel étoilé à travers la fenêtre de ma chambre. Je devais avoir 9 ans ; à attende la vision d’un éventuel OVNI. 35 ans plus tard je n’ai toujours pas eu l’occasion d’en voir un mais je crois au phénomène même si je suis très rationnel. Nous ne sommes pas seuls !

Pour finir, je rappelle à nos lecteurs que tu avais ouvert un blog au sein duquel tu avais publié quelques photos intéressantes et dont voici l’adresse.

Merci Jean-Luc, bon courage et à bientôt !

Artcastle-Productions Studio – 16 février 2013

graph9

Heubeheu-cover-paper

Heubeheu-stand-middle

bd-galiana3

 

© Jean-Luc Galiana

Share This